N'hésitez pas à parcourir notre page décrivant les différents cours proposés par la Compagnie Nomade, avant de consulter notre calendrier et vous inscrire

DANCEHALL

 

Né en Jamaïque au tout début des années 1970, le Dancehall est une musique découlant directement du reggae et qui tire son nom du DanceHall, la salle de danse ou salle de bal en français qui désigne le lieu où l'on danse à l'intérieur comme à l'extérieur. Ce mouvement s'est rapidement propagé dans les Antilles avant d'atteindre le reste des pays francophones. La culture dancehall s'est beaucoup développée durant les années 80 pour arriver au style d'aujourd'hui.

 

Le Dancehall est aussi une danse. En France, beaucoup le nomme Ragga Dancehall, mais on devrait l'appeler simplement Dancehall pour être cohérent avec l'origine de cette danse. Tous les jours, les amoureux de cette danse ne cessent d'inventer de nouveaux « steps ou moves » et chorégraphies dancehall. Les danseurs s'inspirent de gestes de la vie quotidienne et de l'imaginaire pour créer, le dancehall s'enrichit aussi des danses africaines, de hip-hop et de Jazz. Le plus important en dancehall est le ressenti, l'énergie, le flow et prendre du plaisir.

LOCKING

 Le Locking ou Campbellocking est né au début des années 1970 en Californie pendant l'ère de la funk/soul. Don Campbell, le créateur de cette danse s'est inspiré des danses qui se pratiquaient en clubs et par les mouvements acrobatiques des danseurs de claquettes ( Nicholas BrothersBerry brothers) et a créé Le “Campbellocking” une danse basée sur l’improvisation et la spontanéité. Cette danse va être très vite popularisée grâce à l’émission Soul Train.


     Don Campbell avec d'autres danseurs comme "Campbellock Jr" Pope entre autres, se réuniront dans des boites de nuit comme, The Citadel à Hollywood, The Summit ou au Mavricks Flats pour s'y échanger des pas et des mouvements. Les mouvements  les  plus  courants  dans  le  locking sont le "lock" , "up and lock", "wrists twirls", "pace", "skeeter rabbit", "which a ways",  "scooby doo" et autres...


        Ces danseurs n’étaient pas les seuls groupes ou contributeurs de cette danse et de cette culture qui a évolué pendant les années 70. Le locking aujourd’hui est considéré par certains une danse à part entière dans le Hip-hop et par d’autre puristes une danse appartenant au « Funk style».

HOUSE DANCE

     La house dance prend ses racines dans les clubs de Chicago et de New York une danse sociale et se dance principalement sur de la house music. Les principaux éléments de la House Dance sont : "Footwork", "Jacking" et "Lofting". Elle met l'accent sur des pas rapides et complexes, combinés à des mouvements fluides au niveau du torse, ainsi qu'un travail au sol.

     Les principales sources de musique sont le jazz, la musique afriquaine, latine, la soul, le R&B, le funk, le hip hop, etc. L'autre source réside dans l'individu et ses caractéristiques ethniques, ses origines et donc son langage corporel. la house dance est une danse sociale!

     Dans la house dance, l'accent est mis sur les rythmes et les différents niveaux subtils des musiques.

De nombreux danseurs phénoménaux ont joué un rôle clé dans la progression de cette danse. Parmi ceux-ci, nous pouvons citer: Ejoe Wilson, Brian "Footwork" Green, Jardy Santiago, Tony McGregor, Marjory Smarth, Caleaf Sellers, "Brooklyn" Terry Wright, Kim D. Holmes, Shannon Mabra, Tony "Sekou" Williams, Shannon Selby (alias Shan S), Voodoo Ray.

POPPING/BOOGALOO

Dans une ville appelée Fresno en Californie vivait un timide garçon nommé Sam. Déterminé à créer son propre style de danse après avoir regardé les Original Lockers à la télévision, en 1975 Sam a commencé à mélanger des mouvements qui seront connus plus tard sous le nom de Boogaloo ou Boog Style.
Le nom vient d'une vieille chanson de James Brown "Do the Boogaloo". 

Le Boogaloo est un style fluide qui utilise chaque partie du corps. On utilise des angles reliés par des mouvements fluides comme le roulement des hanches, des genoux, de la tête. Il faut utiliser beaucoup d’espace, aller d’un point à un autre en utilisant des mouvements tel que le « walk out ». 

Le Popping est un autre style créé par Sam/, qui implique un "cassement" des jambes en arrière, une contraction des muscles continuelle sur le beat en donnant un effet saccadé.
L'Electric Boogaloo est la combinaison du popping et du boogaloo en même temps.

BREAKDANCE

 

    Le breakdance (terme inventé par DJ Kool Herc constatant que l'énergie des danseurs s'amplifie lors des phases de "break" sur les musiques funk qu'il diffuse) s'est développé à la fin des années 1960 aux États-Unis, même s'il trouve ses origines dans des danses africaines.

   Ses inspirations sont multiples, de la Capoeira aux arts martiaux, en passant par la gymnastique ou les claquettes acrobatiques des Nicholas Brothers. C'est une danse au sol acrobatique présentant plusieurs catégories de mouvements :

      les toprocks (mouvements de préparation debout),

      les footworks ou pass-pass (jeux de jambes au sol),

    les powermoves ou phases (grands mouvements en rotation avec les jambes tendues),

     les freezes (blocages et figures en équilibre).

BABY HIP-HOP, EVEIL HIP-HOP

 

    Le baby hip-hop, puis l'éveil hip-hop sont destinés aux plus jeunes et tout petits. Le but est d'apprendre la danse en douceur, par des jeux et des activités variées, en découvrant son équilibre et en travaillant sa motricité afin d'acquérir les premiers mouvements du hip hop.

Playlist : Les musiques utilisées pendant les cours :

Bonobo - "Kiara"

Bonobo - "Cirrus"

Bonobo - "Silver"

Bonobo - "Recurring"

Bonobo - "Ketto"

Moderat - "Rusty Nails"

Moderator - "Harlem River"

ProleteR - "Faidherbe Square"

Degiheugi - "Un jour comme un autre"

Koresma - "Bridges"

Son Lux - "Easy"

HIPHOP NEWSTYLE

     Cette danse prend plusieurs noms : Hip Hop New Style / New School.

     Née dans les années 1990 c’est l’image que les gens ont le plus facilement en tête, avec le ​break, quand on leur dit “Danse Hip Hop”. C’est le style le ​plus mis en avant ces dernières années.

C'est une danse métissée qui s’inspire autant des autres styles de Hip Hop que d’autres styles de danse qui ne font pas parti de la famille Hip Hop. Ce style laisse au danseur la liberté dans son interprétation.

     La danse Hip Hop New Style se décline autant en chorégraphie qu’en freestyle. Il y en a pour tous les goûts. Il faut bien faire la différence entre le mouvement Hip Hop et le style de danse Hiphop/Newstyle même si on l’appelle le plus souvent Hip Hop tout court).

  • Icône social Instagram
  • facebook CieNomade
© 2019 OST V1.2. Publié le 27/12/2019. Crédits Photos : CAT.